Bien penser l’éclairage de sa maison : nos conseils

Bénéficier de la bonne intensité lumineuse à toute heure de la journée mais aussi dans toutes les pièces de la maison est primordial pour se sentir bien chez soi. Alors, découvrez tous nos conseils pour bien penser l’éclairage de sa maison !

salon japonisant style minimaliste bois foncé blanc déco épurée

Bien penser l’éclairage de sa maison en fonction des pièces

En considérant leurs fonctions et l’usage que vous en faites, les pièces de votre maison requièrent des agencements lumineux bien distincts.

Il existe des différents types de solutions d’éclairages : direct, indirect, mixte, fonctionnel, d’ambiance… Et chacun apportera du confort à votre quotidien.

Idéalement, vous disposez aussi d’un faux plafond équipé de spots LED afin d’ajouter une source de lumière discrète, régulière et parsemée. Et bien sûr, le meilleur choix est de sélectionner des ampoules connectées afin de pouvoir faire varier la chaleur et l’intensité de votre éclairage au fil de la journée. Si ce n’est pas le cas, ou même en supplément, placez une belle suspension à bonne hauteur pour ne pas vous y cogner la tête ! Mais cela n’est pas suffisant. Il vous faudra multiplier les éclairages d’ambiance avec parcimonie dans toutes les pièces de vie. Tandis que les lieux de passage pourront se satisfaire de solutions fonctionnelles.

Bien penser l'éclairage de sa maison salon salle à manger suspension

Suspension RUBIX

La lumière dans la chambre des jeunes enfants : les erreurs à éviter

Souvent, la chambre d’un nouveau-né est équipée d’une veilleuse. Pourtant, les pédiatres recommandent de faire dormir les nourrissons dans le noir complet. Les enfants n’ont, en effet, pas de notion de peur avant leurs 2 ans. Le noir ne sera pas source d’inquiétudes pour le bébé.

Aussi, la lumière pour dormir ne changera pas la durée et la qualité de son sommeil. Néanmoins, le noir complet permet aux nourrissons de mieux distinguer le jour de la nuit. Il convient donc de ne pas allumer de manière intensive la lumière même si vous devez l’alimenter pendant son sommeil. À contrario, il ne faut pas plonger la chambre dans l’obscurité totale pendant la sieste. Le nouveau-né apprendra ainsi plus facilement et naturellement le cycle d’une journée.

Lorsqu’il est plus grand, vers 2-3 ans, l’enfant peut développer des angoisses dans le noir. Vous pouvez alors à ce stade de sa vie ajouter une lumière douce, de 40 lux maximum pour l’accompagner durant ses nuits sans pour autant perturber son sommeil.

éclairage veilleuse chambre bébé mauvaise idée

Lit bébé ROUBON

Bien penser l’éclairage de sa maison : le secret des designers danois

Le Danemark est réputé pour son savoir-faire en matière de décoration intérieure. Mais, manquant cruellement de lumière naturelle en hiver, les designers se sont particulièrement penchés sur la question. Ils sont alors devenus rapidement les spécialistes des lampes malignes et parfaitement installées. Leur secret : 5 luminaires par pièce, placés à différentes hauteurs et ayant des températures de couleur distinctes. Voici un assortiment parfaitement adapté à cette configuration pour votre salon.

Bien penser l'éclairage de sa maison Bobochic

Suspension en bambou BARI // Lampadaire blanc AKI // Buffet bas 160cm PRIMINO bois et blanc // Lampe en métal IONA Chrome // Lampe BRAGA bois et noire // Lampadaire métallique gris ARKA

Partager :

Que recherchez-vous ?